When the horizon line turned a corner, 2019

Watercolor et pastel on paper, 60 x 22 inches.
Quand l’horizon a pris un tournant, aquarelle et pastel sur papier, 152 x 56 cm. Paris nº 17

A vertical horizon line, with an emphasis on the line of white at the horizon, is a recurrent element in my work. This piece is multidirectional—the intent and perceived feeling of the piece altered by its orientation. The winged face, from a stone carving on the grounds of Versailles, figures in several series and mediums. The cut-out sections of paper produce a sliver of shadow. This painting is comprised of 2 large sheets of paper, connected on the back with acid free tape, which allows the painting to be folded. The Ground opens to reveal the Sky, exhibition catalogue back inside cover.
______

Une ligne d’horizon verticale, avec une insistance sur la ligne blanche de l’horizon, est un élément récurrent dans mon travail. Cette œuvre est multidirectionnelle – l’intention et la sensation perçue de la pièce sont modifiées par son orientation. Le visage ailé, inspiré d’une sculpture en pierre du Parc de Versailles, apparaît dans plusieurs séries et sur différents supports. Les sections de papier découpé projettent une ombre sur le panneau situé à l’arrière. Cette peinture est composée de deux grandes feuilles de papier, reliées au dos par du ruban adhésif sans acide, ce qui permet de plier la peinture. Le sol s’ouvre pour révéler le Ciel, 3ème de couverture du catalogue de l’exposition.